La salsa avant tout un genre musical à part entière

La Salsa est un à la fois un style de danse, mais surtout un genre musical qui fera valser les couples au beau milieu d’une piste. La sensualité est le maître mot de ce genre musical. Elle est même parfois suivie d’un déhanchement endiablé grâce à sa rigueur, mais surtout à son rythme.

La salsa et ses origines

La Salsa qui signifie charme piquant désigne à ce jour une danse, mais surtout un genre musical qui tire ses origines de la ville de Cuba. Son premier usage en tant que genre musical a été retrouvé en 1928 lorsque le célèbre Ignacio Pineiro à sorti un de ses plus grands titres « l’Echale Salsita ». Mais elle ne sera utilisée que plus tard dans le monde de la musique et de la danse. Dans les années 40, la salsa a commencé à intégrer un type de musique latino même si certains groupes ont commencé à lui attribuer un genre propre. C’est uniquement en 1973 que le terme Salsa a connu son indépendance suite à la révélation d’Izzy Sabrina dans le magazine Latin New York. En cet instant, la Salsa en genre musical naquit et ne cesse de gagner en notoriété à travers le monde.

La salsa au fil du temps

D’une manière simplifiée, la Salsa est un genre de musique à part entière tout comme la timba ou le pop. Durant ses premières années d’apparition, elle a beaucoup été influencée par la culture de l’Afrique de l’Ouest et des îles de la Caraïbe. Ensuite, son rythme a été dominé par le style de vie et le mode cubain. Mais sa révolution ne s’arrête pas là, car au début des années 80 le Jazz américain et les nouveaux instruments tels que la trompette ont eu une grande influence sur la Salsa. En effet, elle a connu son premier essor auprès de la communauté latino de New York. En outre, c’est surtout aux États Unis que ce genre musical s’est beaucoup enrichi. D’ailleurs, elle a gagné en visibilité en s’incorporant les instruments typiques du mambo, mais aussi celui du cha-cha-cha.

La salsa en pratique

En pratique, la salsa peut englober toutes les musiques rythmées qui tournent autour de la sphère du « clave ». Il s’agit d’une structure rythmique qui est maintenue tout au long du morceau. Les musiciens ont donc tendance à ajouter une mesure forte avec trois notes. Quelquefois, la Salsa est également dotée d’une mesure faible de deux notes. Souvent diffusé lors des soirées dansantes, ce genre musical salsa a également trouvé son foyer dans les bars de style cubain. D’ailleurs, ce style est couplé d’une danse qui suit avec perfection son rythme. C’est ainsi qu’il est possible de l’appréhender avec les professeurs de salsa qui inondent les sites en ligne. En somme, c’est la perle rare des Caraïbes qui continue de connaître son ressort à travers le monde.

Quels sont les musiciens emblématiques de la musique salsa ?
Smartphone : des applis dédiées à la salsa ?