La salsa colombienne, un mélange de styles folkloriques

Les Colombiens sont toujours titrés gagnants à chaque épreuve de salsa durant les concours annuels à Miami. Ils gagnent fréquemment par leur rythme particulier et propre à eux. Ainsi la salsa colombienne diffère sur des mélanges de pas traditionnels et contemporains. Ce type de danse fait ainsi partie de la myriade des danses coutumières de la Colombie.

Pourquoi la salsa colombienne est-elle un mélange de styles folkloriques ?

Le style folklorique définit les pas de danse où chaque participant crée et délimite la ressemblance du classique. Les danseurs créent ainsi différents mouvements combinant plusieurs genres de musique et de pas. Cette particularité peut définir un lieu, une origine, une éthique ou bien une valeur traditionnelle. Les danses-type signifient un héritage culturel, pour pouvoir identifier chaque origine. D’une certaine définition, le style folklorique permet de transmettre et de faire savoir la culture figurative d’une région à chaque génération.

En Colombie, la salsa se mélange particulièrement aux danses traditionnelles. Les danseurs prêtent alors d’autres pas pour épicer leur interprétation. Ils créent ainsi un rythme folklorique et inhabituel suivant le rythme de la salsa classique. En définissant cette création, la salsa Choke a vu le jour en Cali ou mondialement connu comme capitale de la salsa colombienne.

De quoi la salsa colombienne est-elle mélangée ?

Pour donner ce côté folklore, les danseurs mélangent la salsa avec les danses modernes. Un mélange de marches inhabituelles et peut-être inattendu, car ce sont des danses basiques. La salsa se penche plutôt vers la danse classique, mais pour cette fois, elle protège la légende de la musique afro et du reggaeton. Elle se compose également avec la cumbia, le boogalo et le pachanga.

Afin d’assurer le bon rythme de la salsa Choke, il faut donc une seule musique où se mêlent les différents genres. Étant la propriétaire de sa propre danse, la Colombie assume également dans la création de musique, pour le bon rythme de la salsa colombienne. Pour mieux apercevoir l’art de la chorégraphie, découvrez les superbes mouvements dans « Swagga » de Cali Flow Latino.

En quoi la salsa colombienne est-elle si particulière ?

Sa source n’a rien d’étonnant, car cette danse provient d’une ville fêtarde et connue avec ses passes rapides. La salsa colombienne suit le rythme des instruments et des genres de musique. Il y a beaucoup d’improvisation pour synchroniser les différents mouvements. Pour savoir la nature de chaque pas de danse, il faut principalement savoir les différentes danses traditionnelles de la Colombie et celles des danses modernes.

Cette danse n’est pas facile à apprendre, pas comme la salsa cubaine ou portoricaine. Si vous êtes intéressé par son apprentissage, préparez-vous à des rythmes solides, beaucoup d’usage des pieds et une souplesse corporelle pour recevoir plusieurs mouvements.

Quels sont les pas de base de la salsa ?
Prendre des cours de salsa : comment faire ? Quid du tarif ?